Plenita

Les objets connectés et le « bien vieillir »

Les objets connectés et le « bien vieillir »

Tout d’abord, il faut combattre certaines idées reçues : les séniors « branchés », utilisant régulièrement des objets connectés, sont près de 10% des personnes âgées entre 55 et 80 ans .

La santé est une préoccupation pour tous, particulièrement pour les 40% de français qui doivent surveiller leur santé régulièrement (50% chez les plus de 70 ans). Trouver des solutions pour faciliter le suivi de sa santé est un donc un enjeu majeur pour tous les seniors.

L’intérêt des seniors français se porte principalement sur les montres mesurant le rythme cardiaque et les tensiomètres. Parmi les objets facilitant le maintien à domicile et la téléassistance : le pilulier électronique, les caméras détectant les chutes et alertant les proches font partis des objets de prévention des accidents de santé . 60% des seniors attendent des futurs objets connectés qu’ils les préviennent d’un accident de santé. D’autre part, une réduction de cotisation de la part de la mutuelle ou de l’assurance les inciterait à les utiliser (47% y seraient favorables).

Enfin, on peut dire que l’objectif premier de ces technologies liées aux objets connectés est de permettre aux personnes âgées de pouvoir « bien vieillir » chez soi avec une assisstance sûre et quotidienne.

 

Un projet ? on vous rappelle

Vous souhaitez joindre un conseiller, pour nous faire part d'un projet.

Service disponible du lundi au vendredi de 8h30 à 13h00 et de 14h00 à 17h30

Votre téléphone