Plenita

Les assureurs face aux catastrophes naturelles

Les assureurs face aux catastrophes naturelles

L’indemnisation des catastrophes naturelles se base sur un principe de solidarité nationale depuis la loi du 13 juillet 1982. Ces indemnisations ont été mis en évidence par la multiplication de ces catastrophes.

Lorsqu’une violente catastrophe  a lieu au sein d’une collectivité ou d’une région, cette dernière peut éventuellement faire une demande de reconnaissance d’état de catastrophe naturelle auprès de l’Etat. Cette information est importante afin que les  assurés de la commune puissent être indemnisés. Pour qu’il y ait prise en charge des dégâts et dommages subis suite à une catastrophe naturelle, il est nécessaire de souscrire à la garantie « catastrophe naturelle » (contrats des locaux et automobiles). Cette garantie couvre les atteintes à tous les biens matériels causés par « l’intensité anormale d’un agent naturel », qu’ils soient meubles ou immeubles.

Afin d’être indemniser pour ce cas, l’assurés doit déclarer le sinistre à son assureur au plus tard dans les dix jours suivants la publication de reconnaissance d’état de catastrophe naturelle publié par la collectivité. 

Pour plus d’informations: www.argusdelassurance.com

Un projet ? on vous rappelle

Vous souhaitez joindre un conseiller, pour nous faire part d'un projet.

Service disponible du lundi au vendredi de 8h30 à 13h00 et de 14h00 à 17h30

Votre téléphone