Plenita

Véhicule prêté, les conséquences d’un accident ?

Véhicule prêté, les conséquences d’un accident ?

Le prioritaire d’un véhicule peut confier son bien à un tiers. Si ce dernier subit un accident avec ce véhicule, les dommages seront alors pris en charge par l’assurance du propriétaire. Cette situation est possible grâce à une clause du contrat auto permettant de maintenir les garanties de la personne assurée. Cette clause se nomme « prêt du volant ».

En revanche, si cette clause n’est pas présente dans le contrat d’assurance auto reliant le propriétaire du véhicule à une compagnie d’assurance et qu’un sinistre survient avec le véhicule de l’assuré, alors le dommage ne sera pas couvert par l’assureur.

Afin d’éviter cette situation, il est primordial de vérifier les garanties prévues sous cette  clause « prêt du volant ».

Enfin, deux  cas de figure peuvent se présenter lors d’un prêt de volant quand survient un accident entre deux véhicules :

  • Si le conducteur est responsable de l’accident : tous les dommages  corporels et/ou matériels seront pris en charge par la garantie responsabilité civile obligatoire. En revanche, l’assuré risque de subir une augmentation de son coefficient BONUS/MALUS et la franchise reste à sa charge.
  • Si le  conducteur n’est pas responsable de l’accident : dans ce cas, l’assurance de lla partie adverse supporte les frais occassionnés par les dommages.

Pour plus d’informations, consultez l’article sur le site : www.allianz.fr

Un projet ? on vous rappelle

Vous souhaitez joindre un conseiller, pour nous faire part d'un projet.

Service disponible du lundi au vendredi de 8h30 à 13h00 et de 14h00 à 17h30

Votre téléphone